Cloud Gaming : les acteurs qui facilitent le gaming

Les jeux sur PC font fureur en ce moment et beaucoup attendent de nombreuses sorties. C’est le cas pour les MechWarriors de BattleTech. Ces joueurs adeptes de la stratégie de jeu sur PC, attendent avec impatience la sortie de la version Urban Warfare. Si vous ne connaissiez pas encore ce jeu ou si vous cherchez à découvrir la future version, vous êtes au bon endroit.

Cloud Gaming

Nous connaissons le cloud comme ce fameux nuage de stockage de données en ligne. Mais le cloud, c’est aussi depuis quelques années une nouvelle industrie.

Vous en avez sûrement entendu parler, suite au salon E3 du jeu vidéo qui s’est tenu à Los Angeles le 11 et 13 juin, le « cloud gaming » est à la bouche de tous les geeks. En pleine expansion ces derniers mois, le cloud gaming permet aux différents joueurs de geeker sur leurs jeux depuis le cloud, en streaming, que ce soit sur ordinateur, télévision ou encore smartphone et tablette.

Est-ce un avantage ou un inconvénient pour les joueurs ? Comment le marché du gaming va -t-il évoluer avec cette nouveauté ? Nous vous en disons quelques mots 😉

QU’EST-CE QUE LE CLOUD GAMING ?

Pour dire vrai, le terme cloud gaming peut ne pas parler à tout le monde. Pourtant nous vous conseillons de l’ajouter à votre dictionnaire 😊 et en voici la définition 😉

Le cloud gaming est un peu comme le Netflix du jeu vidéo. Cette technologie permet à chacun de jouer à des jeux vidéo en streaming via internet que ce soit sur leur ordinateur, sur leur télévision via une console ou même leur smartphone.

On n’arrête pas le progrès !

AVANTAGES VS INCONVÉNIENTS

Comment ça marche ? Rien de plus simple, il vous suffit de souscrire à un abonnement mensuel, qui vous donnera un vaste catalogue de jeux vidéo disponible à la demande.

Le streaming est un véritable confort pour vous, joueurs ! Vous pourrez désormais commencer une partie de jeu sur votre smartphone, puis continuer aussi bien sur votre téléviseur que sur votre ordinateur.

Le cloud gaming a été conçu et développé pour nos joueurs. Voici quelques avantages qui ne laissent pas indifférents les grands fans de jeux vidéo.

  • PRIX

    Le premier point est un avantage financier considérable. En effet, plus besoin de se munir de tout l’équipement du jeu. Fini les machines à 1500€ et l’achat des cartes graphiques.

  • ACCESSIBILITÉ

    Le cloud gaming ne nécessite pas d’équipement particulier. Munissez-vous de votre télécommande et d’une connexion Wi-Fi haut débit. Et oui, la fibre sera nécessaire pour avoir une fluidité de jeu optimale. Si le marché a été freiné par le manque de bande passante stable, l’arrivée de la 5G et la montée en puissance régulière de la fibre et les améliorations apportées par HTTP/3 ouvrent de nouvelles perspectives.

  • NOUVEAU MODE D’INDUSTRIE

    De plus en plus de jeux vidéo sont développés pour le cloud gaming. Avec la dématérialisation des consoles, les créateurs s’adaptent aux différentes demandes et les jeux sont développés différemment. Désormais une infinité de nouvelles façons de jouer pourront être diffusées.

Mais comme évoqué précédemment, afin d’assurer une performance de jeu optimal, les joueurs doivent avoir une bonne connexion réseau. Le cloud nécessite un haut débit que beaucoup de joueurs ne possèdent pas actuellement. Une problématique qui devrait toutefois freiner l’usage de celui-ci.

Les avis sur le cloud gaming sont tout de même partagés. L’industrie du jeu vidéo va devoir adapter ses offres car les joueurs n’auront plus besoin d’acheter les jeux. Certains parlent même de la disparition des consoles. D’autres d’une nouvelle génération de consoles qui sera plus accessible pour tous. Alors est-ce la fin d’une ère ?

COMMENT LE MARCHE DU GAMING VA-T-IL ÉVOLUER ?

L’industrie du jeu vidéo change de visage avec l’arrivée de nouvelles consoles mais surtout du cloud gaming. Ce dernier est perçu comme nocif pour les consoles de jeux vidéo. Selon une étude de SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels et Loisirs), en 2018, 47% des joueurs français utilisaient une console de salon et 55% un PC.

Vous croyez l’idée du cloud gaming récente ? Détrompez-vous ! C’est dans les années 2000 que l’idée est apparue. G-Cluster Global Corporation est le pionnier de cette innovation. Ce fournisseur de jeu, évoque l’idée, développe et commercialise un boîtier qui permettrait via internet de lancer un jeu sur sa télévision.

Deux ans plus tard, Xbox propose sur son boîtier de jeu, un accès à internet via la console. Un premier chemin direct pour jouer en ligne. Se lance ensuite une course infernale vers le streaming avec comme compétiteurs principaux Playstation et Sony.

Aujourd’hui, le marché du cloud gaming devrait connaître une forte accélération notamment avec l’arrivée de Microsoft et Google. Cette année, ces deux géants proposent aux joueurs deux offres, des plateformes de streaming : xCloud pour Microsoft et Stadia pour Google. Microsoft garantit à ses joueurs Xbox One une expérience ludique sur n’importe quel appareil. Google, quant à lui, prône les jeux vidéo accessibles à tous grâce à Stadia. Une plateforme nouvelle génération ultra puissante.

Pour d’autres producteurs de jeux comme Ubisoft, la perspective de l’arrivée du streaming est vue comme une aubaine. Mais les attentes des consommateurs sont tout de même exigeantes. Habitués à une qualité de jeu et de visuel, les éditeurs vont devoir faire très fort pour satisfaire leur public.

Un terrain qui sera difficile d’accès pour les éditeurs à petit budget. Conquérir le marché du jeu vidéo n’a jamais été chose facile mais il le sera encore plus avec le cloud gaming.

CONCLUSION

Le cloud gaming étant en forte expansion avec l’arrivée de Microsoft et Google, les fabricants de consoles de jeu n’ont pas pour autant décidé d’arrêter leur projet. Les consoles de jeux auraient encore la cote 😉

Et vous qu’en pensez- vous ? Partagez votre point de vue sur le sujet 😊

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mathilde Reporter 3.0

Mathilde Reporter 3.0