Les Casques VR : vont-ils nous envahir ?

Casque VR

L’arrivée sur le marché…

Cette fois c’est bon on y est, les casques VR arrivent officiellement sur le marché. Que ce soit l’HTC Vive, l’Oculus Rift, le Playstation VR, le Samsung Gear ou bien les autres, tous sont ou seront disponible cette année.

Alors que faut-il attendre de ces casques VR ? Leur utilisation sera-t-elle uniquement dédiée à l’univers du gaming ?

Et bien je ne pense pas, cette nouvelle technologie sera évidemment au cœur de l’univers des jeux vidéo et tous les acteurs du marché fonceront les yeux fermés pour développer des jeux sur ces nouveaux supports. Je pense même voir resurgir certains business comme les bonnes vieilles salles d’arcade de notre enfance, dans laquelle nous nous rendrons entre amis pour passer un bon moment autour de cette nouvelle technologie (et aussi boire quelques verres ne nous le cachons pas 😈 ) .

Car oui, bien que ces casques soient disponibles au grand public, avoir un casque VR chez soi sera plutôt contraignant !!

D’une part le prix… Le casque sera facturé aux alentours de 600-800€ (ce qui est déjà cher soit dit en passant 😯 ), mais il faudra aussi une petite machine de guerre pour le faire tourner ! Ajoutez à cela des manettes (certaines spécifiques au casque), des capteurs et autres accessoires, bref un beau petit pactole pour s’offrir ce plaisir… Mais ce n’est pas tout, un autre facteur important sera l’espace ! Ne rêvez pas, si vous êtes dans votre studio de 16 m2, il me semble compliqué d’envisager l’achat d’un casque VR à part si vous voulez que votre appart devienne comme une map de Battlefield après 45 min de conquête. Car oui, fini le « manette-canap », maintenant il faudra marcher, sauter (et sursauter aussi), faire d’amples mouvements de bras, bref se déplacer dans l’espace quoi. Donc si vous tenez à votre mobilier intérieur, et à vous aussi (car oui on connaît tous la douleur de l’orteil dans le pied de la table), prévoyez de l’espace !!

Casques VR : pensés pour le marché professionel ?

Bien que la stratégie des acteurs du marché soit de toucher le grand public (car il y a un potentiel financier plus important), je ne vois pas une consommation de masse pour les casques VR aussi importante que celle connue pour les consoles de salon. Les acteurs vont donc naturellement se tourner vers le BtoB et chercher à développer l’utilisation de leurs produits chez les pros. D’autant que cette technologie peut être utile à grand nombre de secteurs d’activités, certaines entreprises vont vite comprendre le potentiel des casques VR. Je peux en citer déjà deux (et pas des moindres) !!

  • Facebook

    Facebook voit en la réalité virtuelle « la prochaine plateforme informatique majeure » selon M.Zuckerberg.

    Après avoir racheté Oculus (juste pour 2 milliards $ easyment), le réseau social vient d’injecter 500 millions $ dans la VR (250 millions pour le développement de contenu et 250 millions pour la recherche). Il perçoit la réalité virtuelle comme une géante plateforme de travail collaboratif. Il a lui-même fait la démonstration d’une réunion de travail dans un monde virtuel. Un monde modélisé dans lequel ses collègues évoluaient sous forme d’avatars. Dans cet univers virtuel, les avatars peuvent exprimer leurs émotions, jouer et interagir ensemble, faire apparaître des écrans visibles par tous (regarder des vidéos, prendre des appels visios etc…) et même prendre des selfies (ça c’était la touche humoristique selon M.Zuckerberg).

  • Microsoft

    La deuxième entreprise concernée n’est autre que Microsoft et son projet HoloLens : un projet de « réalité virtuelle augmentée ». Le principe n’est pas totalement le même car il s’agit d’évoluer dans un monde réel dans lequel apparait des hologrammes dans l’espace. L’HoloLens est un casque complètement autonome intégrant un ordinateur, ce n’est pas un périphérique relié comme les casques de ses concurrents. Il tourne sur une version de Windows 10 : Windows Holographic. A noter que toutes les applications universelles de Windows 10 seront compatibles.

    Cette fois le projet a été pensé directement pour le monde de l’entreprise. La firme de Redmond entend révolutionner les usages métiers des entreprises et des organisations, et nourrir l’imagination des développeurs.

Ci-dessous la présentation de l’HoloLens.

Des cas concrets en entreprise :

Alors c’est bien beau tout ça, mais comment les entreprises vont-elles se servir de cette nouvelle technologie ?

Commençons par l’HoloLens tiens, concrètement plusieurs organisations utilisent déjà le casque de Microsoft. Nous pouvons noter tout bonnement la NASA qui se sert de cette technologie pour projeter leurs scientifiques sur Mars sans qu’ils bougent de leur bureau ou encore apporter le soutien d’experts à distance à leurs astronautes de la Station Spatiale Internationale. Des constructeurs automobiles comme Audi, Volvo et Saab utilisent le casque de Microsoft pour conceptualiser leurs voitures ou encore faire des démonstrations lors de showrooms.

ThyssenKrupp compte lui créer un technicien 4.0 par le biais de l’HoloLens et de Skype. Concrètement, lors de son intervention sur site, le technicien sera assisté par un ingénieur à distance afin de le guider. Le but étant de réduire les temps d’intervention. Selon le dirigeant de ThyssenKrupp, Javier Sesma Sanchez, une intervention qui prenait 2h prendra maintenant 20 minutes avec son technicien 4.0.

Et pour les autres casques ?

>Tesco se sert de l’Oculus pour analyser le parcours client type dans ses magasins. Le client se déplace dans une boutique virtuelle, cela permet à Tesco de mieux comprendre son parcours, d’analyser la réaction de ses clients face au packaging, à la signalétique etc… A l’avenir, on peut aussi imaginer se balader dans les rayons des magasins de chez soi avec son casque sur la tête.

>Mariott Hotels utilise le Samsung Gear Vr pour permettre à ses clients de voyager sans bouger de leur lits (on ne va pas se mentir, c’est pour les endormir 😮 ). Le but réel étant de donner envie aux clients de voyager et donc de séjourner chez Mariott dans d’autres pays. Une stratégie que reprend British Airways avec l’Oculus qui propose une expérience clients les plaçant dans les grandes places d’Europe pour susciter l’envie de voyager.

>Ikea utilise le Vive d’HTC pour donner la possibilité à ses clients de concevoir et de visualiser la cuisine de leurs rêves. Double but : satisfaire le client et récolter des infos sur les goûts et envies du moment.

>La station de ski Valmorel utilise le Gear Vr lors des salons touristiques pour apporter l’expérience de la montagne à leurs clients, ils ont réalisé 3 films 360 degrés pour la visite de la station, comme si vous y étiez !

Bref vous l’aurez compris, les utilisations sont multiples pour les entreprises et l’éventail de celles-ci va sans cesse s’élargir. L’usage de la réalité virtuelle va également s’étendre à d’autres domaines telles que l’éducation, l’enseignement ou la santé.

Selon moi, le boom du casque VR pour le grand public ne sera surement pas celui attendu… Je pense même qu’il va être plutôt décevant… En revanche, concernant le marché professionnel, c’est une plateforme qui va révolutionner le monde de l’entreprise et les méthodes de travail dans un futur très proche.

N’hésitez pas à me faire part de votre ressenti dans les commentaires. Imaginez-vous d’autres moyens de l’utiliser ? Songez-vous à vous procurez un casque VR et pour quelles raisons ? Je suis curieux d’avoir vos avis et vos motivations car je suis moi-même en plein débat avec mon jumeau maléfique pour savoir si j’en achète un ou non 😎 

 

Et vous pensez-vous acquérir un casque VR ?

View Results

Loading ... Loading ...

Babic

Rédacteur 3.0
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *