Whatsapp : un outil puissant mais dangereux pour les entreprises ?

Je pense que vous connaissez tous Whatsapp, vous vous en êtes certainement tous servis un jour ; mais il me semble nécessaire de vous rafraîchir la mémoire 😛 

Le logiciel Whatsapp est une application mobile conçue pour les smartphones, elle permet l’interaction entre les utilisateurs par un système de messagerie instantanée, on peut s’écrire, s’envoyer des photos, partager des vidéos et on pourra bientôt s’appeler en visio. L’appli est évidemment compatible avec tous les systèmes d’exploitation des smartphones et les diverses plateformes. Sa principale force repose sur sa facilité d’utilisation, en effet oubliez identifiants et autres mots de passe, les fonctionnalités du logiciel sont optimisées pour une interaction rapide et efficace avec votre smartphone. Ainsi Whatsapp utilise votre numéro de téléphone comme identifiant, et contrairement aux autres services de messageries instantanées, il est inutile de vous créer des listes de contacts car Whatsapp utilise directement votre annuaire de contacts.

Bref, vous avez compris, plutôt astucieux et bien pensé ce logiciel ! Mais qui sont les petits génies qui ont imaginé cette bête ?

Whatsapp : Storytelling

Les génies en question sont deux anciens ingénieurs de Yahoo, Brian Acton et Jan Koum  ! (Bravo les gars)

Les deux ingénieurs fondent Whatsapp en 2009 et ont pour objectif de remplacer les textos. L’idée de l’appli vient de M.Koum, ukrainien d’origine qui souhaitait trouver un moyen de communication non enregistré. En effet, il vivait avec ses parents dans l’ex-URSS, ceux-ci évitaient les conversations téléphoniques car ils savaient qu’ils étaient écoutés par le régime communiste. C’est ce qu’on appelle une bonne intuition M.Koum !!!

La success story commence donc en 2009. Après un an d’exploitation, l’appli compte déjà un million d’utilisateurs, et en 2011 Whatsapp atteint la barre symbolique du milliard de messages. Mais Whatsapp va rentrer dans une nouvelle ère en février 2014 suite à son rachat par Facebook pour la coquette somme de 19 milliards $ (oui Mark a quelques moyens). Il remporte d’ailleurs les enchères face à Google qui avait proposé 10 milliards $. A cette période, Mark Zuckerberg déclare : « WhatsApp est en bonne voie pour connecter un milliard d’individus. Les services qui atteignent ces sommets sont d’une très grande valeur ». Avait-il raison ?

Voici quelques chiffres qui  montrent combien pèse Whatsapp aujourd’hui :