La Guerre des FPS

Battlefield vs Call of Duty

Automne : prémices d’une guerre annoncée !

Déjà deux mois que l’automne a commencé, certains passent leur temps à regarder les feuilles tombées, contempler les couleurs orangées de la végétation (tout ça derrière leur fenêtre de bureau ou de classe car la vie est rude).  Et d’autres subissent le froid et les jours qui se raccourcissent (même si ça c’est chiant pour tous le monde 👿 ). 

Mais pour les vrais, les gamers amoureux de jeux de guerre et de FPS, l’automne correspond au moment crucial pour choisir quel FPS va les accompagner tout au long de l’année.

En effet, si le mois de septembre fait référence à la guerre des simulations de sport, que ce soit de foot entre Fifa et PES ou bien dans le basket entre NBA 2K et NBA Live, l’automne sonne la déclaration de guerre dans le monde des FPS (First Player Shooter, ou jeux de tir à la première personne pour les vieux de la vieille).

Comme tous les ans, les deux éditeurs de blockbusters que sont Electronic Arts et Activision sortent leurs titre AAA entre les mois d’octobre et de novembre. Vous l’aurez compris il s’agit de leur licence phare de FPS : Call Of Duty et Battlefield.

Cette année, nous avons le droit à Call of Duty : Infinite Warfare et Battlefield 1 (oui ils ne savent pas compter chez EA, les 2, 3 et 4 sont sortis avant le 1).

Alors bien sûr ce ne sont pas les seuls sur le marché, mais disons que les autres ont du mal à rivaliser : Medal of Honor a jeté l’éponge, Rainbow Six a tenté sa chance et cette année TitanFall 2 se lance de nouveau dans la guerre face aux mastodontes malgré un premier opus ayant moyennement fonctionné. Le seul à tirer son épingle du jeu (sans jeu de mots bien sûr :mrgreen: ) est Counter Strike, cependant il ne concerne que les joueurs PC.

Intéressons nous donc aux deux mammouths !

La licence Call of Duty :

Call of Duty, ou l’appel du devoir pour les franchouillards (non je rigole personne ne dit ça), est une série qui a été créée en 2003 par le studio Infinity Ward et éditée par Activision. Au début, la licence était axée sur la seconde guerre mondiale puis a évolué vers des conflits fictifs modernes, de plus en plus futuristes.

Call of Duty est, avec ses 240 millions d’exemplaires vendus, la troisième licence la plus vendue au monde derrière Mario et Pokémon.

Call of Duty est un jeu plutôt tourné arcade, ce FPS est vif et dynamique et propose des combats rapides en 6 contre 6 autour de différents modes que vous connaissez tous. C’est un jeu plutôt individualiste, chacun fait son affaire de son côté la plupart du temps, le jeu d’équipe et la coopération ne sont pas nécessaires (en disant ça je ne vais pas me faire que des copains 😎 )

Quelques chiffres concernant les ventes de la licence :

  • Nom du jeu
  • Call of Duty 4 : Modern Warfare
  • Call of Duty : World at War
  • Call of Duty : Modern Warfare 2
  • Call of Duty : Black Ops
  • Call of Duty : Modern Warfare 3
  • Call of Duty : Black Ops 2
  • Call of Duty : Ghosts
  • Call of Duty : Advanced Warfare
  • Call of Duty : Black Ops 3
  • Call of Duty : Infinite Warfare
  • Date de Sortie
  • 5 Novembre 2007
  • 11 Novembre 2008
  • 10 Novembre 2009
  • 9 Novembre 2010
  • 9 Novembre 2011
  • 13 Novembre 2012
  • 5 Novembre 2013
  • 4 Novembre 2014
  • 6 Novembre 2015
  • 4 Novembre 2016
  • Ventes
  • 18,25 Millions d’exemplaire vendus
  • 17,59 Millions d’exemplaires vendus
  • 25,09 Millions d’exemplaires vendus
  • 31,03 Millions d’exemplaires vendus
  • 31,13 Millions d’exemplaires vendus
  • 29,72 Millions d’exemplaire vendus
  • 27,38 Millions d’exemplaires vendus
  • 21,89 Millions d’exemplaires vendus
  • 25,31 Millions d’exemplaires vendus
  • Call of Duty : Infinite Warfare

La licence Battlefield :

 Battlefield (ou champ de bataille, pour ceux qui ne sont pas « fluent »), est une licence créee en 2002, développée par Digital Illusions CE et éditée par Electronic Arts.

Battlefield est un jeu plutôt tourné simulation contrairement à Call of Duty, il met en scène des conflits sur des scènes de guerre, les joueurs s’affrontent à 32 contre 32 sur des maps géantes et destructibles. De plus, les joueurs peuvent utiliser des véhicules pour se « killer » : tanks, avions, motos et autres véhicules de guerre sont de la partie.

De plus, le jeu réside sur de la coopération, à l’inverse de Call Of qui est un jeu plutôt individualiste (à bas niveau bien sûr). En effet, un système d’escouade est mis en place sur le champ de bataille, avec différents rôles au sein de celle-ci : l’éclaireur (autrement dit « la campouze » pour certains), l’assault (celui qui déglingue tout, tanks et avions ne lui font pas peur), le support (coucou copain je t’apporte des munitions), et le médecin (qui est le prochain mec en PLS qui va me faire sortir mon défibrillateur 😛 ).

Quelques chiffres concernant la licence :

  • Nom du jeu
  • Battlefield 2
  • Battlefield 2 : Modern Combat
  • Battlefield : Bad Company
  • Battlefield : Bad Company 2
  • Battlefield 3
  • Batllefield 4
  • Battlefield Hardline
  • Battlefield 1
  • Date de sortie
  • 24 Juin 2005
  • 17 Novembre 2005
  • 26 Juin 2008
  • 5 Mars 2010
  • 27 Octobre 2011
  • 29 Octobre 2013
  • 19 Mars 2015
  • 21 Octobre 2016
  • Ventes
  • 1,55 Millions d’exemplaires vendus
  • 1,44 Millions d’exemplaires vendus
  • 2,81 Millions d’exemplaires vendus
  • 7,17 Millions d’exemplaires vendus
  • 17,37 Millions d’exemplaires vendus
  • 14,07 Millions d’exemplaires vendus
  • 4,23 Millions d’exemplaires vendus
  • Battlefield 1

Quel FPS ressort victorieux ?

Malbrough s’en va en guerre mironton mironton mirontaine…

Comme nous pouvons le voir au niveau des chiffres, il est clair que le gagnant est Call of Duty, avec ses 240 millions de ventes contre seulement 5O millions pour Battle, on peut dire que la licence d’Activision pulvérise celle de EA. Rien qu’avec les ventes de MW3 (31 M d’exemplaires), ils peuvent se vanter de tenir tête à Battlefield. Pourtant ce dernier est né une année avant son rival (2002 contre 2003) et jouit donc d’un titre en plus à son compteur.

Comment peut-on expliquer ces chiffres ?

Pour moi il y a deux explications :

La première se situe dans le style de jeu. Comme je l’ai indiqué précédemment, Call Of est un jeu qui se rapproche du style arcade, il est facile à prendre en main et les joueurs peuvent rapidement prendre plaisir à jouer dessus, et c’est fun !! A l’inverse, le style réaliste de Battlefield peut dégoûter certaines personnes, il est difficile à prendre en main, et il faut passer quelques heures dessus afin de le maîtriser et de l’exploiter totalement. De plus, il est préférable de jouer en équipe pour avoir l’expérience totale. Et comme la grande majorité des joueurs sont des casus qui veulent pouvoir profitez rapidement du jeu qu’ils acquièrent, ils se rapprochent naturellement de Call of Duty. C’est un peu le même principe que pour Fifa et PES.

La deuxième raison est la pub ! Cette raison est moins valable pour les derniers opus, mais il n’en est pas de même pour les premiers. En effet, Call of Duty a toujours bénéficié de campagne de communication à gros budget contrairement à Battlefield. Ce retard de communication a positionné Call of Duty comme la référence phare des FPS dans la tête des gamers. D’autant plus que dans toutes les ventes comptabilisées, Battlefield comprend des spins off et des F2P à la notoriété très faible voire nulle.

Est ce que la roue tourne va tourner ?

En termes de chiffres, on constate que Battlefield se rapproche de plus en plus de la franchise d’Activision, bien que l’écart reste encore important. Mais l’inquiétude va bien au-delà des chiffres pour Call of Duty, qui voit une grogne grandissante chez ses joueurs.

Les raisons :

  • La première réside dans l’environnement du jeu qui se veut de plus en plus futuriste, avec des soldats 3.0 en jetpack et exo-squelette, une bonne partie de la communauté n’approuve pas ce choix, qui selon eux dénature ce qu’était Call of Duty et préférait retourner vers des combats plus basiques et moins aériens (aïe c’est exactement le choix stratégique de BF1).
  • La deuxième raison se situe dans la réalisation technique. Call of Duty présente un moteur graphique vieillissant et dévoile des capacités techniques bien moindre que celles de son concurrent.
  • La troisième est le vieillissement de sa communauté, des joueurs plus âgés qui peuvent être lassés de jouer à la franchise et se diriger vers d’autres. Des joueurs voulant une expérience plus complète que celle proposée par Call of.

Cette grogne et ce changement de mentalité se sont tout de suite faits ressentir lors de l’annonce des jeux et la sortie des trailers.

Après une semaine, le trailer de Call of Duty s’est retrouvé dans le top 10 des vidéos les plus détestées de YouTube avec 1,4 millions de dislikes pour 15 millions de vues. Une news qui a du faire sourire DICE, car pour eux 3 jours après le release du trailer, ils comptabilisaient 22 Millions de vues et 1,5 millions de likes.

Après s’être pris ce petit coup dans la tronche, Activision nous a fait un beau rétropédalage et annonce un pack (pour quelques pesos de plus bien entendu) comprenant Infinite Warfare mais aussi COD 4 : Modern Warfare, un de leurs best-sellers remasterisé. La raison est simple, atténuer la grogne de la communauté en leur permettant de retrouver les basiques et le « vrai » Call of Duty avec un des titres préférés des codistes. Mais là encore, mauvaise nouvelle pour la communauté qui apprend que ce remaster ne serait uniquement disponible en pack et pas vendu séparément (j’annonce un second rétropédalage dans un ou deux mois 😈 ).

Activision doit donc faire attention et vite écouter les attentes de sa communauté qui se fragilise d’année en année. Electronics Arts, quant à lui, doit poursuivre ses efforts s’il veux continuer d’attirer les codistes sur sa franchise. Mais il semblerait que cette année l’affrontement soit des plus serrés…

Prochain épisode, bah au prochain épisode 😀

Et vous alors quel FPS va vous accompagner cette année ?

View Results

Loading ... Loading ...

Babic

Rédacteur 3.0
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *